icon

Fukuoka : la ville principale de la région de Kyûshû

Bien que Fukuoka fasse partie des grandes villes du Japon, elle reste peu visité par les touristes et la raison peut sembler simple. En effet, quand on compare avec la ville de Tokyo, ou bien avec l’ancienne capitale Kyoto, il n’y a pas énormément de choses à visiter. Bien que la ville ne soit pas spécialement connue pour ses nombreux attractions touristiques, il n’en reste pas moins une ville à visiter absolument.

Après avoir pu faire le tour de pas mal de villes dans le centre du pays, Fukuoka est selon moi l’endroit où la population est bien plus amicale. Complétez à cela de bons restaurants à la bonne franquette, des cafés cozy ainsi que quelques lieux inédits à découvrir et vous avez le combo parfait pour apprécier votre voyage en solo.

Fukuoka ne sera peut-être pas un lieu pour celles et ceux qui ont soif de visites, mais plutôt un lieu pour se connecter facilement avec la population locale. Sachez également que beaucoup de japonais venus de différentes régions du Japon viennent temporairement à Fukuoka pour ses nombreux évènements et pour son climat. C’est donc d’autant plus intéressant de venir à Fukuoka si vous souhaitez sincèrement faire de nouvelles rencontres et éviter un bain de voyageurs étrangers dans une ville.

J’ai particulièrement apprécié la proximité qu’on pouvait avoir avec les japonais qui hébergeaient dans les auberges de jeunesse à Fukuoka, ou plus généralement dans la région de Kyushu. Ces derniers ont tendance à être beaucoup plus ouvert d’esprit et sont plus enclins à la discussion quand on connaît un peu la langue japonaise. C’est toujours un gros plus d’avoir des notions de japonais car vous ne savez pas à quel point ça peut vous ouvrir des portes !

Quoi faire à Fukuoka ?

Le centre commercial principal Canal City Hakata à Fukuoka
Le fameux centre commercial Canal City Hakata à Fukuoka

Mise à part le fait qu’on puisse facilement parler aux japonais à Fukuoka, est-ce que ça vaut la peine de se déplacer là-bas malgré tout ? Et bien il y a toujours des choses à faire de manière générale au Japon, on ne manque jamais d’endroits à visiter, croyez-moi ! La preuve, il y a pas mal de temples et sanctuaires au coeur de la ville. On peut notamment citer le très célèbre sanctuaire Dazaifu, qui selon une de mes amies japonaises, est un endroit très visité par les japonais.

Vous pouvez également profiter de la plage non loin de la ville, ou bien faire un tour dans l’immense centre commercial Canal City Hakata.

Fukuoka, c’est aussi la ville avec beaucoup de temples. En prenant la sortie côté Ouest de la station Hakata, marchez sur la rue principale Taihaku pendant 10 min et vous pourrez visiter le temple Tochoji. Puis, à quelques blocs depuis ce temple, profitez-en pour visiter un autre temple : Shofukuji. Baladez-vous autour du temple pour admirer les ruelles traditionnelles qui composent cet endroit historique de la ville.

Le temple Tochoji à Fukuoka
Le temple Tochoji à Fukuoka, situé à 10 min depuis la gare d'Hakata

Entre les restaurants raffinés, les Izakaya, les Yatai ou bien les échoppes en tout genre, il y aura toujours quelque chose faire. Pour les trouver, c’est plutôt simple : dirigez-vous vers le quartier de Nakasu, un îlot très réputé pour son ambiance la nuit. De là, vous pouvez ensuite faire un tour autour pour apercevoir de nombreux stands de street-food le long de la rivière, ainsi que de nombreux restaurants en tout genre.

Où manger à Fukuoka ?

Un Yatai pour déguster des plats traditonnels de Fukuokaa
Un exemple de Yatai (restaurant-bar en plein air pour déguster les plats traditionnels de la ville)

Fukuoka est surtout connue pour ses plats traditionnels dont le ramen d’Hakata, le Karashi Mentaiko ou bien les brochettes de viandes. Il y a plusieurs restaurants qui proposent ces plats, mais si vous souhaitez faire l’expérience d’un dîner en plein air avec les locaux, allez directement dans les Yatai (stands de type street food qui proposent majoritairement les plats mentionnés ci-dessus). Asseyez-vous au comptoir et le cuisinier prendra votre commande comme si vous étiez dans un bar !

Sinon vous pouvez tester des restaurants de type izakaya. Le concept est très intéressant car vous pouvez commander de petits plats à l’unité, idéal pour celles et ceux qui veulent goûter plusieurs choses. Etant donné que ces types de restaurants sont un peu partout à Fukuoka, privilégiez plutôt ceux qui sont assez éloignés du centre-ville. Car l’ambiance y est différent lorsque vous choisissez un izakaya 100% local où vous serez en plein dans la vibe japonaise.

Attendez-vous toutefois à ce que la barrière linguistique vous freine pour engager des discussions car les restaurateurs n’ont pas l’habitude de croiser des étrangers dans leur établissement.

Où loger à Fukuoka ?

L'auberge de jeunesse Fukuoka Guesthouse SHIP
L'auberge de jeunesse Fukuoka Guesthouse SHIP vu de l'extérieur

S’il y a bien un logement que je peux vous conseiller pour passer vos nuits tout en rencontrant de nouvelles personnes, c’est dans l’auberge Fukuoka Guesthouse SHIP. Sans hésitation, je le recommande car c’est là-bas que j’ai rencontré le plus de japonais durant mon voyage et avec ceux que j’ai eu le plus de plaisir à partager de bons moments.

Sachez que les membres du staff qui gèrent l’auberge sont les plus chaleureux et les plus ouverts d’esprit. Pour avoir expérimenté plusieurs auberges de jeunesse au Japon, je peux vous assurer que celui-ci dépasse toutes mes attentes. Celle-ci se situe à un peu plus de 15 min de marche depuis la station principale de Fukuoka.

Une autre alternative si vous souhaitez être un peu plus proche de la station est l’auberge de jeunesse Fukuoka Guesthouse Hive. Vous l’aurez deviné, il s’agit d’une auberge appartenant au même groupe. Pour avoir participé à un évènement dans cette auberge, je peux constater que l’ambiance est presque à l’identique de son auberge jumelle. Le cadre y est similaire avec la particularité d’avoir un bar en son sein. De quoi profiter de la soirée avec les voyageurs et les membres du staff autour d’un verre !

Comment se déplacer dans Fukuoka ?

Un izakaya local caché dans une rue de la ville de Fukuoka
Un izakaya local caché dans une rue de la ville de Fukuoka

Vous avez le choix entre prendre le bus, le métro ou bien tout simplement marcher. Pour ma part, je n’ai encore jamais pris le métro car je n’avais pas ressenti le besoin de m’éloigner de la zone où je logeais car il y avait déjà beaucoup de choses à faire autour.

Le bus peut être intéressant si vous décidez de loger dans l’auberge que j’ai mentionné dans la section précédente car vous pouvez arriver à la station de train principale de Fukuoka en moins de 10 minutes. Vous trouverez la station de bus la plus proche à moins de 5 min de l’auberge.

Personnellement, j’ai toujours privilégié mes déplacements à pied car il y a toujours des choses à voir en cours de route. C’est même à mon sens le meilleur moyen de trouver des restaurants locaux qui peuvent vous interpeller et vous permettre de profiter de plats auxquels les touristes n’ont sûrement pas accès !

Conclusion

Pour un premier voyage au Japon, peut-être est-il mieux de se tourner vers des villes avec plus de monuments historiques à visiter. Je pense notamment à la ville de Kyôto qui selon moi est la meilleure ville où s’installer pour vraiment apprécier le paysage japonais. Vous pourrez par la suite vous diriger vers la ville d’Osaka ou bien celle de Nara qui sont les villes importantes à proximité de Kyôto.

Fukuoka est selon moi une ville de transition que l’on pourrait visiter en 2-3 jours si on veut vraiment avoir un aperçu global de la ville. Mais à mon sens, celle-ci est très agréable lorsqu’on souhaite vraiment être au plus proche des japonais car l’ambiance y est beaucoup plus conviviale. C’est donc un très bon choix si on veut se plonger dans la culture japonaise et se faire des amis japonais sur son passage. Rester pendant un certains temps à Fukuoka peut s’avérer être une bonne idée pour se familiariser avec la mentalité de la région de Kyûshû.

Membres du staff et voyageurs en train de dîner dans l'auberge de jeunesse
Membres du staff et voyageurs réunis pour un dîner dans l'auberge Fukuoka Guesthouse SHIP

Enfin, si je dois terminer mon article sur un dernier paragraphe, je pense que Fukuoka est sous-côté par les touristes en général. La ville n’est pas souvent plébiscité par les médias, ou du moins on associe souvent celle-ci avec le sanctuaire Dazaifu ou bien les Yatai. Mais à mon sens, cela ne se résume pas qu’à ça. Quand on cherche à aller plus loin que visiter des endroits, on se rend mieux compte de la richesse que Fukuoka peut nous proposer, en particulier l’ambiance.

J’ai particulièrement vécu de très bons moments à discuter avec les japonais et même jusqu’à être invité par eux pour sortir faire du karaoké ou manger dans un izakaya du coin. C’est dire à quel point on peut tomber sur des personnes si chaleureuses et qui veulent que vous découvriez leur style de vie. Quand on adopte un bon état d’esprit et une envie de s’intéresser aux autres, les opportunités se présentent bien plus facilement à nous.

Qui est derrière le blog Le Solo Backpacker ?

Hello ! Moi c'est Toan, et je suis le fondateur du blog Le Solo Backpacker.
J'ai commencé le voyage en solo à 19 ans, et mon objectif à travers mes articles est de vous proposer les meilleurs conseils pour sortir des sentiers battus, rencontrer des voyageurs ouverts d'esprits et découvrir le voyage sous un autre angle.