icon

Les 8 meilleurs bons plans et conseils voyage en Corée du Sud

Introduction

Quand c’est la première fois qu’on voyage dans un nouveau pays, il n’est pas toujours facile de prendre ses repères. Encore moins dans un pays dont la culture est totalement différente de la nôtre.

Il faudra arriver à se débrouiller pour s’intégrer à un nouveau mode de vie, mais aussi vous frayer un chemin pour vous faire comprendre et pleinement profiter de votre voyage sans accroc.

Si vous n’avez pas l’âme d’un aventurier, peut-être serait-il mieux de bien vous préparer pour votre futur voyage en Corée du Sud.

Cela tombe bien, car je vais ici vous donner mes meilleurs bon plans et conseils pour que votre voyage soit le plus mémorable possible !

Si comme moi vous voulez économiser sur vos déplacements, logements et nourriture et trouver des compagnons de voyage, alors comptez-sur moi pour vous aider.

Tout au long de cet article, certains liens sont des liens d’affiliations. En réservant vos billets ou logements à travers mes liens, je perçois une commission, mais n’impacte en rien le prix que vous paierez.

Donc si vous voulez me soutenir pour que je vous aide dans vos futurs voyage en Asie, cela me ferait très plaisir !

{{online-shop}}

Acheter sa carte SIM coréenne avant son départ

Si vous comptez voyager avec une carte SIM et avoir de la donnée illimitée au quotidien, alors s’en procurer une est indispensable !

Vous avez le choix de la demander directement au guichet lorsque vous passez la porte de sortie du terminal à l’aéroport d’Incheon. Mais vous payerez un peu plus cher que si vous réservez votre carte à l’avance.

Le guichet afin de retirer votre carte SIM internationale une fois réservé en ligne

Du coup, je vous conseille de plutôt passer par le site de Get Your Guide qui propose la carte SIM à des prix très abordables en fonction de la durée de votre séjour. Notez que la carte SIM est issue de la société SK Telecom, réputé pour être la plus fiable et la plus performante du marché.

Vous pouvez choisir une carte SIM avec une validité variant de 3 à 90 jours. Plus la durée de validité est longue, plus le prix monte.

Par exemple, si vous comptez planifier un itinéraire de 3 semaines en Corée du Sud, la carte SIM de 20 jours vous coûtera environ 40€.

Se procurer la carte T-Money pour le transport et faire ses courses

La carte T-Money, c’est le passe-partout en Corée du Sud. Quasiment tout les coréens l’utilisent dans la vie de tous les jours pour payer leurs courses dans une épicerie du coin appelée “pyeonijeon”, ou bien comme titre de transport pour se déplacer en métro et bus.

Exemple d'une carte T-Money : l'illustration peut être différente lors de votre achat de la carte.

Pour se la procurer, allez directement dans une épicerie comme par exemple E-Mart, CU ou GS25 présentes un peu partout dans les villes. Vous pouvez également les trouver dans l’aéroport à votre arrivée.

L'épicerie GS25 en Corée du Sud
GS25 : l'épicerie ouverte 24h/7j où vous pourrez acheter votre carte T-Money et des collations.

Une fois arrivée, dites simplement “T-Money”, et le caissier comprendra que vous voulez acheter la carte.

Son utilisation est plutôt simple. Pour pouvoir l’utiliser, il vous faut recharger la carte avec de l’argent. Demandez directement au caissier que vous souhaitez recharger X wons, et il vous le fera rapidement. Vous pouvez le faire soit en liquide, soit par carte bancaire.

Sinon, passez par une borne dans une station métro et placez votre carte à l’endroit prévu à cet effet. Sur l’écran, choisissez le montant que vous souhaitez recharger et insérez du liquide. Voilà, votre carte T-Money est prête à être utilisé.

Attention, car celle-ci n’est pas toujours acceptée dans certains lieux en Corée du Sud, et où il vous faudra du liquide pour payer vos billets ou vos courses !

Avoir plusieurs cartes bancaires en cas de pépin

Il est de coutume de toujours avoir plusieurs cartes bancaires sous la main si l’une ne fonctionne pas à l’étranger, ou bien que vous l’ayez perdu en cours de voyage.

Si vous avez une carte bancaire qui vous prélève des frais à chaque transaction que vous faites à l’étranger, alors je vous invite à vous pencher sur l’obtention de cartes issues de banque en ligne comme Boursorama ou Fortuneo.

Boursorama a récemment changé de nom et devient maintenant BoursoBank

Boursorama a l’avantage de vous permettre de ne payer aucun frais à l’étranger, et vous permet de vous munir d’une carte Visa.

Profitez de 150€ offerts à l’ouverture de votre compte Boursorama en utilisant mon code de parrainage : TODA2999

Fortuneo quand à elle, vous propose également le paiement ou retrait sans frais à l’étranger, sauf que vous serez muni d’une carte Mastercard.

Profitez de 80€ offerts à l’ouverture de votre compte Fortuneo en utilisant mon code de parrainage : 13125735

L’intérêt ici est de diversifier ses moyens de paiements. Car la carte Visa peut ne pas être accepté dans certains pays, contrairement à la Mastercard et inversement.

Pensez à ne jamais les mettre dans un même portefeuille. Comme dirait l’expression “ne jamais mettre ses oeufs dans le même panier”, vous risquez de ne plus avoir de cartes bancaires si vous la perdez.

Mettez-en une dans votre poche et une dans votre sac à dos pour plus de sécurité.

Astuce supplémentaire : Je vous conseille de rajouter vos cartes sur votre smartphone (via Google Pay ou Apple Pay) et d’activer le paiement sans contact si ce n’est pas déjà fait.

Avoir toujours du liquide sur soi

En partant en Corée du Sud, il faut savoir que même si certains établissements vous permettent de payer par carte, d’autres n’acceptent que le paiement en liquide.

Partout où vous irez, ayez toujours du liquide sur vous pour être prêt à payer, que ça soit les bus locaux, le restaurant ou vos activités.

Sachez aussi que pour une raison dont je ne saurais dire, beaucoup de distributeurs automatiques et banques ne reconnaissent pas les cartes étrangères.

Pour plus de sécurité, je vous conseille de retirer votre argent en passant par Woori Bank ou en allant dans les pyeonijeon.

Si vous avez lu la partie précédente, avoir plusieurs cartes vous permettra de vous assurer de pouvoir retirer de l’argent si l’une ne fonctionne pas !

Conseil : si vous vous baladez dans les rues et que vous souhaitez acheter de la nourriture dans les stands de street-food, payez TOUJOURS en petite coupure. Car il existe pas mal d'arnaque lorsque le propriétaire du stand vous rend la différence d'argent. Pour l'avoir subi, je tiens à souligner ce point très important.

Réserver les billets de bus et trains à l’avance avec Klook

En prenant le bus comme moyen de transport privilégié durant tout votre séjour, vous économiserez énormément dans vos déplacement interurbains.

Dans mon article sur un itinéraire de 3 semaines en Corée du Sud, j’ai détaillé toutes les dépenses en n’utilisant que les transports en communs.

Les réservations de billets de bus sont souvent difficile si vous avez l’intention de découvrir plusieurs villes dans la péninsule coréenne.

Il existe trois solutions pour réserver vos billets :

  • Vous pouvez vous rendre à la gare routière et utiliser les bornes pour vous permettre de réserver vos billets. Mais cela demande que vous vous déplaciez en personne.
  • Vous pouvez télécharger les applications Bus T-Money ou bien Bus Tago, mes ces dernières sont entièrement écrit en coréen. A moins que vous sachiez lire et comprendre la langue, je ne les recommande pas pour un premier séjour.
  • Enfin, vous pouvez réserver vos billets à l’avance avec Klook. Il s’agit d’un site dédié pour les voyageurs qui souhaitent obtenir leurs billets de bus au même prix que si vous achetez sur les bornes.

Klook est aussi connu pour proposer différentes activités et sorties à des prix très intéressants. Beaucoup l’utilisent pour trouver des bons plans, et ici en l’occurence, je l’utilise beaucoup pour réserver à l’avance mes billets de bus.

Planifiez votre itinéraire avec l’application Klook

Conseil : avec Klook, vous pouvez également choisir votre siège à l’avance. Aucun frais supplémentaire n’est demandé !

Loger pas cher dans les guesthouses ou auberges

Pour ceux qui ne me connaissent pas encore, je voyage principalement en ne choisissant que d’héberger dans des guesthouses ou auberges.

Pourquoi ? Car c’est pas cher, l’ambiance y est conviviale et l’avantage est de pouvoir rencontrer de nouvelles têtes tout au long du voyage.

Bien entendu, cela a son lot d’inconvénient comme le fait de devoir partager la même chambre avec d’autres voyageurs.

Cependant, cela vaut vraiment la peine de tenter l’expérience. Testez au moins une fois dans votre vie, et si cela ne vous plait pas, vous pouvez toujours retourner dans les hôtels.

Un site que je peux vous recommander pour trouver les meilleurs logements est Hostelworld. Vous trouverez à la fois le tarif pour un lit en dortoir, et si le logement le propose, un tarif pour une chambre privée.

Recherchez un logement sur Séoul avec Hostelworld

Partout où vous irez, tapez simplement le nom de la ville, et plusieurs guesthouses/auberges vous seront proposé à des prix imbattables !

Demander une indemnisation de votre billet d’avion en cas de disruption

Ce conseil là est précieux pour celles et ceux qui rencontrent des problèmes liés à leur vol.

En cas d’annulation, de retard, de report, de surréservation d’un vol ou d’un bagage perdu, vous êtes légitime de demander une indemnisation.

Suivant le cas de figure, l’indemnisation par la compagnie aérienne peut s’élever jusqu’à 600€.

  • Si vous partez en Corée du Sud et que vous subissez un retard de plus de 4h, alors vous êtes en droit de demander une indemnisation à hauteur de 600€.
  • On vous a refusé lors de l’embarquement en raison d’une surréservation ? Vous pouvez également demander une indemnisation à hauteur de 600€.

Pour que vous puissiez bénéficier avec facilité de ces droits, je vous conseille de passer directement par les sites des compagnies aériennes telle qu’Air France.

Vous trouverez toutes les modalités d’indemnisations sur leur site officiel dans la rubrique “Droit des passagers”

Imaginez vous faire indemniser votre billet qui vous a coûté 800€. Vous partirez alors en Corée du Sud pour seulement 200€. N’est-ce pas là le meilleur bon plan voyage ?

Avoir Instagram sur son téléphone pour développer ses contacts

Si comme moi vous êtes déjà sur Instagram, alors pas de souci. Mais si ce n’est pas encore le cas, je vous invite vraiment à la télécharger.

Selon ce que vous en faites, ce réseau social est vraiment un outil formidable pour vous permettre de créer un réseau de contact au cours de votre voyage.

Etant un solo backpacker, lorsque je fais de nouvelles rencontres au sein des guesthouses et qu’il y a affinité, je demande toujours leur compte Instagram au cas où je serais amené à les recroiser ailleurs.

En quoi cela peut être un bon plan me direz vous ? Et bien l’avantage, c’est que pour vos prochains voyages, vous pourrez leur envoyer un petit message en leur disant que vous visitez leur pays.

C’est à la fois une occasion de vous revoir, et pourquoi pas leur demander d’être hébergé gratuitement !

Et puis certains vous proposeront même de faire un tour dans leur ville histoire que vous découvriez la culture locale de leur pays d’origine.

Non seulement vous aurez des amis un peut partout dans le monde, mais cela vous permettra aussi de jouer avec votre réseau pour réduire encore plus vos dépenses en terme de logement.

Vous ne trouverez donc pas meilleur conseil et bon plan voyage en ce qui concerne cette partie !

Conclusion

Maintenant que je vous ai listé mes meilleurs conseils et bons plans voyage, il ne vous reste plus qu’à passer à l’action en préparant en amont tout ce qu’il vous faut pour bien préparer votre aventure en Corée du Sud !

Ma boutique en ligne locale de produits coréens

Avec mon ami coréen Jihwan, nous avons décidé de créer notre boutique en ligne afin de promouvoir des produits coréens aujourd'hui peu ou quasiment inaccessible en France. Nous traitons chaque demande et livrons chez vous les produits qu'il vous faut !

Mes derniers articles

Qui est derrière le blog Le Solo Backpacker ?

Hello ! Moi c'est Toan, et je suis le fondateur du blog Le Solo Backpacker.
J'ai commencé le voyage en solo à 19 ans, et mon objectif à travers mes articles est de vous proposer les meilleurs conseils pour sortir des sentiers battus, rencontrer des voyageurs ouverts d'esprits et découvrir le voyage sous un autre angle.