icon

Pohang : une perle cachée de la Corée du Sud

Si pour beaucoup d’entre nous la Corée du Sud se résume à Séoul, Busan et Jeju et d’autres villes un peu moins connu comme Jeonju, laissez-moi vous présenter une ville beaucoup moins connue des touristes : Pohang.

Située dans le Sud-Est sur les côtes du pays au matin calme, Pohang est malheureusement délaissée au détriment de ses villes voisines Gyeongju et Busan.

Une des raisons est que comparé à ces derniers, il n’y a théoriquement pas grands choses à faire ni à visiter. Du moins, c’est ce que l’on vous fait croire.

Car en effet, si on creuse un peu plus en profondeur, vous vous apercevrez que Pohang regorge de nombreux endroits vraiment magnifiques et de restaurants à tester. Simplement, il faut savoir les trouver, et ce n’est pas toujours Google Maps qui peut vous aider.

A ma grande chance, j’ai pu avoir l’occasion de visiter deux fois cette ville. Etant donné que mon très bon ami coréen qui vit sur place m’a donné les meilleurs conseils de choses à faire, je vais vous donner mes meilleures recommandations pour que vous ne regrettiez pas votre visite à Pohang !

Comment venir à Pohang ?

Plusieurs choix s’offrent à vous pour vous rendre à Pohang.

Venir à Pohang en train

Le premier moyen de transport le plus rapide est le train. En effet, il existe un ligne express équivalent au TGV appelé KTX en Corée. Le trajet dure environ 2h30 et comptez  environ 55,000 wons (environ 37€) l‘aller depuis la gare de Séoul.

Mon conseil : Il est préférable d’acheter directement les billets au comptoir car les prix sont beaucoup moins cher. A titre de comparaison, je me suis permis de regarder les billets sur Internet, et les prix peuvent être double !

Venir à Pohang en bus

Vous pouvez également voyager en direction de Pohang depuis Séoul en bus. La durée du trajet est d’environ 4h30 et vous payerez ₩ 38,900. C’est moins cher que le train, mais ajoutez 2h de plus pour arriver à destination.

Mon conseil : Prenez le bus seulement pour des trajets courts-moyens. Car vous perdrez en effet du temps dans les transports en commun et cela peut vous fatiguer encore plus. Dans ce cas, regardez si une ville proche peut être intéressante à visiter pour optimiser vos déplacements. Dans le cas de Pohang, vous pouvez arriver depuis la ville de Andong, Gyeongju voir Busan. Et si vous avez du temps devant vous, alors vous pouvez arriver depuis Gangneung.

Venir à Pohang en avion

Le dernier moyen de transport pour aller à Pohang est l’avion. Les vols se font cette fois à partir de l’aéroport de Gimpo à Séoul, l’équivalent d’Orly en France. La durée du trajet dure 1h et vous payerez en moyenne 80€ l’aller retour.

Mon conseil : Je ne recommande pas forcément l’avion pour les raisons suivantes. Même si vous gagnez en temps de transport avec l’avion, le temps d’arriver à l’aéroport, de faire le check-in si vous avez des bagages à enregistrer, et l’attente du vol, vous en aurez déjà pour au moins 1h. D’autant plus que vous ne serez pas flexible dans vos déplacements car vous serez contraint de caler vos plans en fonction de l’heure de départ de votre vol.

Quel choix de transport pour aller à Pohang ?

Tout dépend d’où vous êtes. Depuis Séoul, je prendrai plutôt le train KTX pour sa rapidité et j’investirai un peu plus d’argent pour optimiser mon déplacement.

Par contre si vous êtes à Busan, Gyeongju ou Andong qui sont des villes proches, alors le bus est de loin le meilleur moyen de transport, et vous en aurez également pour votre budget.

Quoi visiter à Pohang ?

Entrons maintenant dans le coeur du sujet. Par curiosité, je me suis renseigné sur Internet en cherchant dans différents sites, blogs et vidéos pour me faire un avis sur ce qu’ils proposent à faire dans la ville de Pohang.

A ma grande surprise, presque aucun blog francophone ne parle de Pohang, pareil pour les blogs anglophones.

Seule une vidéo m’a interpellé : celle de cari cakes. En l’occurence, il s’agit d’un vlog assez relax sur les choses qu’elle a fait.

Cela dit, je trouve que sa vidéo est un peu trop orientée lifestyle et ne propose pas assez de matière à penser sur la ville de Pohang.

Mais comme vous le savez, je vous vous présenter les meilleures choses à faire si vous choisissez de venir visiter ce que je considère comme “la perle cachée” de la Corée du Sud.

La plage Yeongildae

On commence par la principale attraction touristique de la ville, la plage Yeongildae.

Pohang est en effet connue pour sa célèbre plage de sables fins et son eau cristalline. Les couples coréens viennent souvent se balader le long de Yeongildae pour son aspect calme, étant donné le peu de fréquentation par les touristes.

La plage Yeongildae

Non seulement vous avez la possibilité de vous y baigner lorsque les températures vous le permettent, mais vous pouvez aussi longer toute la côte afin d’admirer la mer sous tous ses angles.

La plage Yeongildae

Une activité dont beaucoup d’entres eux font est de se lever tôt et observer le lever du soleil depuis la plage. Car sa position permet facilement d’avoir une vue dégagée sur l’horizon et voir les premiers rayons du soleil.

Un monument phare à visiter est bien entendu le pavillon Youngil. Il s’agit d’une jetée avec à son bout un pavillon traditionnel coréen où vous aurez la possibilité d’avoir une vue sur toute la plage. Selon les locaux, c’est aussi un des meilleurs endroits pour admirer le lever du soleil. Un spot à faire au moins une fois lorsqu’on visite Pohang !

La plage Yeongildae
Le pavillon Yongil
Le pavillon Yongil à Pohang
Vue sur la ville de Pohang depuis le pavillon

Le soir, l’ambiance change et vous constaterez la présence massive de jeunes qui sortent manger au restaurant à côté de la plage. Plusieurs bars et boîtes de nuit sont présents sur les côtes, vous permettant ainsi de découvrir une autre facette d’une soirée à la coréenne.

En somme, la plage Yeongildae est le lieu où tout se passe dans la ville de Pohang, aussi bien de jour comme de nuit.

Hwanho Park Space Walk

Symbole architectural de Pohang, le Hwanho Park Space Walk a été construit par la célèbre entreprise de sidérurgie coréenne Posco.

Petit aparté, Posco est le 4ème producteur mondial d’acier et est principalement basée à Pohang, là où tout a commencé. Acteur stratégique de la Corée du Sud, elle joue donc un rôle primordial sur le plan économique du pays en produisant de l’acier. Ce matériau est par la suite utilisée dans l’industrie automobile et dans la construction navale. Vous pouvez apercevoir cette entreprise depuis la plage très facilement. Fin de la présentation !

Situé au Nord de la plage Yeongildae, vous n’aurez pas de mal à vous y rendre à pied jusqu’au sommet du parc. Comptez environ 20 minutes de marche incluant la montée.

En récompense de vos efforts, une vue époustouflante sur la ville vous attend. Par dessus tout, vous pourrez également monter sur cette intrigante infrastructure en forme de serpent, et tout cela gratuitement.

Hwanho Park Space Walk à Pohang
Hwanho Park Space Walk à Pohang
Hwanho Park Space Walk à Pohang

Le Mont Gonlyun

Parmi les choses à faire à Pohang, il y a l’observation du lever du soleil. Comme la ville est très bien située, vous serez le premier à admirer le soleil par rapport aux autres en Corée du Sud.

D’ailleurs, il est même de coutume pour les coréens de venir exprès à Pohang admirer le lever du soleil le 1 janvier. Selon mon ami coréen, c’est une façon de célébrer la nouvelle année en admirant les premiers rayons du soleil, et bien la commencer.

Vue sur Pohang depuis le Mont Gonlyun

Un des spots pour admirer le lever du soleil à Pohang est au Mont Gonlyun. En vous dirigeant vers le Nord de la ville à l’aide d’une voiture, vous pouvez facilement y avoir accès en moins de 15 minutes depuis la plage Yeongildae.

Il existe un moyen de vous y rendre en bus. Le trajet dure environ 1h40 minutes. En revanche, vous aurez sûrement raté le lever du soleil rien que d’attendre dans le bus. Personnellement, je ne conseillerai peut-être pas ce mode de transport pour cette occasion.

La montée est assez raide, il vous faudra donc de bonnes chaussures. Comptez environ 20 à 40 minutes en fonction de votre rythme de montée pour atteindre le sommet.

NB : Ramenez de quoi vous nourrir ainsi que de l’eau dans votre sac à dos, car une fois engagée dans l’ascension, vous n’aurez rien à proximité pour acheter vos rations.

Vue sur Pohang depuis le Mont Gonlyun

Une fois au sommet, vous aurez une vue dégagée et époustouflante de la mer ainsi que de la ville.

Asseyez-vous par terre et contemplez simplement autour de vous le temps de quelques minutes.

Vue sur la mer depuis le Mont Gonlyun

Sur l’autre versant du Mont, vous aurez différentes vues sur les villes à proximité ainsi que les montagnes environnantes.

Vue sur l'autre versant depuis le Mont Gonlyun
Vue sur l'autre versant depuis le Mont Gonlyun

Mon conseil : Tandis que les jeunes privilégient Séoul comme destination de choix afin de célébrer le réveillon du nouvel An, je vous propose de partir soit à Pohang ou Busan pour admirer le lever du soleil. Il y aura moins de monde, et l’ambiance y est tout autant festive dans les deux cas !

Le marché au poisson Jukdo

Revenons maintenant au coeur de Pohang, et cette fois-ci on va découvrir un marché au poisson très réputé dans la ville : Jukdo.

En son sein, c’est l’occasion pour vous de faire un peu d’exploration car il y a tellement de choses intrigantes à voir.

Le marché au poisson Jukdo à Pohang
Le marché au poisson Jukdo à Pohang

Beaucoup d’étales sont présents pour vous faire découvrir de nombreuses variétés de poissons, mais pas seulement. Car on peut également y trouver des ventes de fruits, et babioles en tout genre.

Le marché au poisson Jukdo à Pohang
Le marché au poisson Jukdo à Pohang

On remarquera que la quasi totalité des étales sont tenus par des personnes âgées. Comme partout dans la Corée du Sud, ces endroits ont toujours gardé leur côté traditionnel, ce qui rend l’ambiance assez spéciale à chaque fois que l’on visite ces genres de lieu.

Le marché au poisson Jukdo à Pohang

Et pour les amateurs de poissons, sachez qu’il est possible de manger dans des restaurants locaux et goûter aux poissons fraîchement pêchés le matin.

Bibibap et soupe de poisson au marché Jukdo

Bibimbap aux poissons accompagné d’une soupe épicée de poissons

Rien que pour la taille du marché, comptez environ un bon 30 minutes de marche pour faire le tour et vous faire une idée de Jukdo.

Quoi manger à Pohang ?

Avec mon ami coréen, j’ai eu l’occasion de manger dans différents endroits très locaux et éviter certains restaurants classiques. Ici, je vais vous dévoiler des noms de restaurants assez peu connu du public, notamment car tout est écrit en coréen sur Google Maps. N’hésitez pas à copier-coller le nom coréen pour faciliter vos recherches !

Korean Beef Plaza

On commencer par le tout premier. Il s’agit d’un BBQ coréen à volonté situé au Sud de la ville, près de l’aéroport de Pohang : Korean Beef Plaza.

Contrairement aux restaurants à volonté que l’on connait en France, ceux en Corée sont d’un niveau supérieur, et à des prix vraiment abordable.

Ici, je vais vous présenter un BBQ coréen à volonté pas comme les autres, car devinez le prix… 10 000 wons ! Je répète encore une fois… 10 000 wons !

A ce prix, vous allez sûrement me dire que c’est du foutage de gueule, et que la qualité de la viande doit être immonde. Mais détrompez-vous.

Comme vous le savez, je ne conseille que les meilleures choses sur mon blog Le Solo Backpacker. Vous promouvoir des lieux inintéressant, ce n’est pas dans mes valeurs. Ici, je ne propose que du lourd !

D’après mon ami, il faut savoir que le propriétaire du restaurant propose parmi les meilleures viandes locales. L’objectif est de toucher une majorité de clients en promouvant les viandes élevées par les éleveurs à proximité de la ville de Pohang.

Proposer à ce prix pour un BBQ à volonté peut sembler dérisoire, mais des accords commerciaux sont établis en arrière-plan afin de développer l’économie locale, le gouvernement de la ville fait notamment partie du jeu, d’où le fait que le restaurant fonctionne toujours jusqu’à présent.

Au menu du jour, viande et plat d’accompagnement le tout à volonté : porc, boeuf, saucisse en tranche en libre service au comptoir. Même chose pour les accompagnements : oignons marinés dans la sauce soja (un vrai délice), riz, radis, sauces, salade verte mis à disposition.

BBQ coréen à volonté au Korean Beef Plaza

Vous pouvez restez autant de temps et vous servir autant de fois que vous voulez si vous souhaitez vous exploser le ventre. Il n’y a donc pas de limite, à vous de jouer pour finir ce que vous avez pris. Au passage, vous pouvez commander des boissons pour la modique somme de 2000 wons pour faire passer plus facilement les aliments dans votre estomac.

A la fin, s’il vous reste quelques morceaux de viande sur le grill, il existe une tradition coréenne qui est de rajouter du riz, salade, soja, des algues séchées et mélanger le tout avec la viande.

Préparation du Bokkeumbap

Vous pouvez vous amuser à réaliser de formes pendant que vous faites le mix des aliments. Pour nous, ça a été un simple coeur !

Préparation du Bokkeumbap

Le tout forme ce qu’on appelle un bokkeumbap, cela signifie littéralement “riz frit”. Testez-par vous-même, je suis convaincu que vous allez adorer. Encore faudrait-il que vous ayez encore faim !

Jinbae Gihalmae Gukbap (진배기할매국밥)

Allons maintenant dans la direction opposée, dirigeons-nous dans le Nord dans les environs de l’infrastructure Space Walk.

Dans cette zone, il y a un restaurant très local dont seul la population du coin viennent pour manger une soupe bien chaude : ça se passe à Jinbae Gihalmae Gukbap (진배기할매국밥).

Comme son nom l’indique (ou peut-être pas finalement), le principal repas servi est le Gukbap. C’est une soupe à base de boeuf au goût assez léger, mais avec possibilité de la rendre un peu plus salée avec une sauce à base de mini-crevette.

Gukbap au restaurant Jinbae Gihalmae Gukbap

Un plateau en accompagnement de votre soupe vous est servi en plus afin de varier les plaisir gustatifs. Entre chaud, froid, épicé, salé, vous avez là un repas complet pour un prix vraiment abordable. Comptez environ 8000 wons.

Cheongchuntong Dak (청춘통닭)

Non loin du restaurant de gukbap et juste en face de la plage Yeongildae, asseyez-vous à la terrasse au premier étage pour avoir une magnifique vue sur la mer de jour dans le restaurant Cheongchungtong Dak (청춘통닭).

Sa spécialité est principalement le poulet frit. Variez les plaisirs en choisissant différentes marinades : sauce épicée, salé, mariné au miel, à l’ail.

Une particularité dans les restaurants de poulet frit en Corée du Sud est la possibilité de faire moitié-moitié dans la marinade. Vous pourrez alors pendre deux marinades au lieu d’une seule, simplement ici, la quantité sera partagée entre chaque marinade.

Poulet frit au restaurant Cheongchuntong Dak

A côté, des radis acidulés en accompagnement vous sont proposés pour ajouter un peu de fraîcheur entre chaque bouché.

Enfin, si vous aimez la bière, sachez que le combo poulet-frit + bière s’appelle en coréen “chimaek”. C’est un repas très réputé pour être livré chez soi en Corée du Sud.

Mon conseil : prenez les poulets frits sans os, ce sont pour moi les meilleurs. Vous paierez un peu plus cher, mais le simple fait de fourrer tout le poulet dans sa bouche procure une sensation tellement agréable. Les esprits tordus, je vous vois venir !

Où se loger à Pohang ?

Durant les deux fois où je suis venu à Pohang, j’ai principalement habité chez mon ami coréen. Sauf un soir où j’avais choisi de dormir dans une guesthouse pour ne pas le déranger.

Si vous voulez être à proximité de toutes les commodités et des principaux lieux que je vous ai cité, alors je vous propose de loger à Pohang Youngildae Guesthouse.

Le prix est abordable pour sa localisation et ce qu’elle propose. Comptez environ 37 000 wons (environ 26€) pour une nuit.

A cela, vous avez une pizzeria juste en dessous de la guesthouse au décors assez moderne. Je n’ai pour ma part jamais testé, mais au vu des images, ça semble être bon, mais pas non plus incroyable.

Voici quelques images issues du site Booking.com pour vous donner une première impression du logement. Désolé, je n’ai pas pris de photo cette fois-ci !

Mon avis : De tous les logements qui existent à Pohang, c’est la seule guesthouse disponible dans la ville. Malgré le nom “guesthouse”, il s’agit plutôt d’un hostel car il n’y a pas vraiment d’espace commun., ce que je trouve regrettable. Mais bon, pour le prix que c’est, on ne peut pas s’en plaindre !

Combien de temps rester à Pohang ?

Bien que Pohang soit dans la Corée du Sud une des plus grandes villes du pays, en terme touristique, celle-ci a peu la côte.

Mais en connaissant les bons spots à faire, on se rend vite compte qu’il y a pas mal de choses à faire autour.

Seulement, si vous n’avez pas de voiture, ça peut être compliqué de pouvoir faire les lieux dont je vous ai cité plus haut.

Si c’est le cas, alors deux jours au total sont totalement suffisant pour avoir fait le tour. En revanche, si vous décidez de n’utiliser que les transports en commun, deux jours complets peuvent suffire également, mais peut-être que vous ne pourrez faire que les choses qui sont à proximité de la plage Yeongildae.

Quoi faire après Pohang ?

Lorsque vous pensez avoir fait le tour de la Pohang et que vous avez envie de découvrir autre chose ailleurs, alors il serait temps de bouger dans une autre ville.

Je conseille notamment trois villes aux alentours qui valent vraiment le détour : Andong, Gyeongju et Busan.

Pour la première, un bus inter-ville vous permettra de l’atteindre en 1h. Concernant Gyeongju, vous pouvez également prendre le bus pour un trajet d’environ 1h. Et pour la dernière, idem mais le trajet sera plus long, environ 1h40.

Conclusion

Après vous avoir écrit un pavé sur Pohang, j’espère vous avoir ouvert les yeux sur cette perle cachée que beaucoup de touristes snobent au détriment de ses villes voisines que sont Gyeongju ou Busan.

Même si depuis plusieurs décennies Pohang est considérée comme une ville industrielle et où la population est dans la grande majeure partie des employés, il n’en reste pas moins une ville attractive aux yeux des coréens.

Entre le lever du soleil, la plage, et les produits locaux issus de la pêche ainsi que de la cultivation, vous ne pourrez rien trouver de plus authentique.

Comme peu de personne n’a l’air de vouloir parler de cette ville, j’ai su vous montrer à travers mon expérience qu’il y a bien des choses intéressantes à faire et qui sortent des sentiers battus.

Pour finir, voici la carte avec la liste complète des choses à faire à Pohang. Il y a certaines choses qui sont sur la carte que je n’ai pas parlé dans cet article. Mais si je les ai mis, alors ça signifie que c’est un endroit qui vaut vraiment la peine de se déplacer !

Alors si vous avez aimé cet article, parlez-en autour de vous, ça me ferait vraiment plaisir ! 😊

Qui est derrière le blog Le Solo Backpacker ?

Hello ! Moi c'est Toan, et je suis le fondateur du blog Le Solo Backpacker.
J'ai commencé le voyage en solo à 19 ans, et mon objectif à travers mes articles est de vous proposer les meilleurs conseils pour sortir des sentiers battus, rencontrer des voyageurs ouverts d'esprits et découvrir le voyage sous un autre angle.