icon

Le parc national Taroko : une beauté sauvage de Taïwan  

Un peu de nature et d’adrénaline dans un pays encore sauvage et qui ne demande qu’à être visité. Voici comment je vois la Taiwan.

Un pays bien sous-côté à mon goût, alors que celui-ci possède parmi les meilleurs spots de surf, de randonnées et les meilleurs Bubble Tea au monde.

Taiwan n’a rien à envier par rapport à ses voisins coréens et japonais. Simplement, ce n’est peut-être pas le pays le plus plébiscité. Ce n’est pas non plus le pays qui rayonne sur le plan culturel à l’heure actuelle.

Alors j’en profite pour vous faire part de mes expériences au sein de cette magnifique île en commençant par un célèbre lieu qui m’a donné un vrai coup de coeur.

J’aimerais vous présenter un lieu connu de la population locale, et prisé par les aventuriers qui aiment les escapades en pleine nature : le parc national Taroko.

Comment accéder au parc national Taroko ?

Pour ne pas perdre de temps, je vous conseille de passer la nuit dans la ville de Hualien avant de vous aventurer dans le parc national Taroko.

En effet, vous serez à proximité de tous les transports en commun, à commencer par la station de train principale de Hualien. Cette gare est le point de départ pour vous permettre de retourner vers la ville de Taipei, ou bien continuer votre route sur la côte Est et vous diriger vers le Sud pour arriver à la ville de Taitung.

Depuis la ville de Taipei

Il existe des lignes express à Taiwan vous permettant de vous rendre à pratiquement toutes les grandes villes de l’île.

Selon le type de train que vous prenez, certains vous permettront d’arriver à Hualien en moins de 2h tandis que d’autres en 3h environ.

Les trains les plus rapides sont le Taroko Express et le Puyouma Express, les prix sont d’environ 440$ NTD (~13€ !)

Le Puyouma Express à gauche, le Taroko Express à droite (source : Wikipédia)

Depuis la ville de Taitung

Je conseille de prendre le Taroko Express depuis Taitung vers Hualien, car c’est plus rapide. Comptez environ 2h30 de trajet et cela ne vous coûte que 369$ NTD (~11€).

En plus d’être un train rapide, vous aurez le confort des sièges en bonus pour vous reposer !

Quel est le meilleur moyen de transport une fois à Hualien ?

Il y a plusieurs manières d’arriver au parc national Taroko : le bus local, en vélo, en voiture et en moto.

Je ne conseille pas forcément le vélo car la route est assez escarpée. D’autant plus que beaucoup de bus et de voitures circulent sur la route principale, ce qui rend les déplacements risqués.

La voiture n’est pas le meilleur transport pour visiter le parc selon moi, car les parkings sont peu nombreux bien que très commode.

La moto est une bonne solution de déplacement car beaucoup de locaux l’utilise comme moyen de transport. A la fois pratique, peu cher niveau location et rapide, vous pourrez le garer assez facilement.

Enfin, vous avez les bus locaux, que je conseille en priorité pour ceux qui sont des voyageurs comme moi en mode solo backpack. C’est pas cher, pratique et plus sécurisé que la moto.

Les horaires du bus local 1133A pour se déplacer en direction du parc national Taroko

Pour se rendre au parc national Taroko, vous pouvez prendre le bus 1133A depuis la station de train Hualien.

Le bus local part depuis la station de train Hualien toutes les heures. A savoir que le premier bus de la journée est à 7h du matin tandis que le dernier est à 15h10.

Une fois avoir fini votre visite du parc, n’oubliez pas que le dernier bus au départ de Tianxiang est à 17h. Je conseille donc de prévoir 1h à l’avance pour retourner sur vos pas si vous ne souhaitez pas le rater !

Quels sont les principaux endroits à faire au parc national Taroko ?

Dans un premier temps, visiter le parc national est plutôt simple car il suffit de prendre la route principale (chemin orange) pour réaliser pratiquement toutes les randonnées. Quel que soit le mode de transport, vous passerez forcément devant chaque point de randonnée.

La carte du parc national Taroko

En prenant le bus local 1133A, vous aurez accès à quasiment tous le parc, dont notamment les principaux lieux.

En se basant sur la carte ci-dessus, j’ai eu l’occasion d’avoir fait 4 endroits tous autant magnifique les uns que les autres : le Shakadang Trail, Yanzikou, le temple Xiangde ainsi que le Baiyang Trail.

Mais avant, je vous invite à préparer votre sac de voyage pour ramener de quoi manger et boire, car vous n’aurez accès à aucun magasin à proximité une fois que vous serez sur place.

Le chemin de randonnée Shakadang

A l’entrée du parc national Taroko, vous aurez la première randonnée dont beaucoup de personnes effectuent.

En prenant le bus 1133A, vous pouvez descendre à la station “Shakadang Trail” et arriver directement au début du chemin de randonnée.

Le Shakadang Trail, premier chemin de randonnée située à l'entrée du parc national Taroko

C’est une escapade qui dure environ 2h à 3h aller-retour en fonction de votre allure. Mais sachez que si autant de personnes aiment Shakadang Trail, c’est avant tout pour sa simplicité. Car vous n’aurez quasiment aucune montée raide.

Aussi, vous serez tout au long de votre randonnée entouré de nature et découvrirez des paysages à couper le souffle.

Au milieu de la randonnée se trouve un mini marché pour profiter des différents stands de nourriture. Si jamais vous avez oublié de faire vos rations avant de partir au parc national Taroko, alors cela peut être l’occasion de vous réapprovisionner à cet endroit.

Le chemin de randonnée Yanzikou

A quelques minutes de route en bus après avoir fait le Shakadang Trail, vous pouvez descendre à la station Yanzikou afin de vous engager dans un second chemin de randonnée.

Cette fois-ci, vous allez longer de très près la rivière tout en étant en hauteur afin d’apercevoir les gorges de Taroko.

En plus de pouvoir admirer les immenses falaises qui vous oppressent de part et d’autre, vous aurez une vue au loin des vallées, ce qui rend la scène vraiment splendide et agréable à l’oeil.

A cet endroit, il faudra faire attention aux chutes de pierre, car cela arrive assez fréquemment que des rochers se détache des falaises.

Mais normalement, une sécurité renforcée est présente à chaque chemin de randonnée, et lorsqu’il y a potentiellement des risques de chute, le chemin est alors fermé au public.

Contrairement au Shakadang Trail, Yanzikou se fait assez rapidement. Comptez environ 1h aller-retour grand maximum pour faire le tour.

C’est donc une randonnée courte mais spectaculaire qui vaut vraiment le détour, ne serait-ce que pour profiter de la beauté du paysage.

Le temple Xiangde

En reprenant le bus 1133A, continuez votre route jusqu’au terminus pour descendre à la station Tianxiang. Environ 15 minutes sépare de Yanzikou et le temple Xiangde.

Parmi les temples qui existent à Taiwan, celui-ci a la particularité de se trouver dans les collines. Pour y accéder, le seul passage est le pont qui sépare la route principale et Xiangde.

Sur place, vous aurez l’occasion de pouvoir profiter d’une vue dégagée à 360 degré du parc national et admirer la statue de Bouddha.

La balade autour du temple prend environ 20 minutes, voir plus si vous souhaitez faire une petite pause avant de continuer votre route.

Peu de personnes descendent à la station Tianxiang car les gens ont tendance à s’arrêter bien avant pour réaliser les treks les plus connus.

Ce qui est une bonne chose, car vous aurez l’occasion de pleinement profiter du calme et du temple sans être dérangé par une foule de touristes !

L’entrée est gratuite, donc profitez-en autant pour y faire un petit tour.

Le chemin de randonnée Baiyang

Situé à quelques centaines de mètres à pied depuis le temple Xiangde, le chemin de randonnée Baiyang est différent de tous ceux que j’ai pu vous parler précédemment.

Il faut savoir que l’entrée se fait à l’intérieur d’un tunnel. Et ce tunnel est plutôt bien caché car c’est en marchant sur la route principale que l’on peut la repérer.

Une fois que vous avez trouvé ce tunnel, c’est à ce moment là que vous vous engagerez sur le chemin de randonnée Baiyang.

Longue d’environ 300m, vous entrerez dans un tunnel sombre dont il faudra sortir son smartphone pour activer la lampe.

Une fois sortie, vous découvrirez un paysage spectaculaire avec plusieurs chutes d’eau tout au long de votre parcours.

Ces quelques photos en disent long sur ce qui vous attend là-bas.

La durée de la randonnée est d’environ 2h30 aller-retour. Car non seulement vous aurez l’occasion de vous arrêter à chaque point de vue que propose Baiyang, mais c’est l’occasion pur vous d’expérimenter la célèbre cave Shuilian.

A l’intérieur, un torrent d’eau tombe depuis la paroi supérieure de la caverne. Vous pouvez la traverser en utilisant des k-way mis à disposition à l’entrée.

La cave Shuilian (source : Taiwan Tourism)

Il faut toutefois faire attention, car étant donné que vous marcherez sur des rochers glissants, il faudra vous appuyer sur les parois pour éviter de glisser.

Pour ce faire, je vous conseille de ramener une paire de claquette dans votre sac à dos.

Où loger près du parc national Taroko ?

Se loger au coeur même du parc national Taroko n’est pas simple. A moins que vous ayez vraiment les moyens, il existe ds hôtels à l’entrée pour vous permettre d’être au plus proche des principaux lieux.

Mais à mon sens, il est préférable de loger directement dans la ville de Hualien. En effet, comme vous avez le bus local directement à la station de train de la ville, il sera plus facile de pouvoir se déplacer.

D’autant plus que la ville regorge elle-même de choses à faire, vous ne serez jamais en panne d’idée de sorties.

Entre le marché de nuit Dongdamen, la plage Qixingtan et les différents restaurants à goûter, il vaut mieux trouver un hôtel qui soit à la fois proche des moyens de transport et des activités phares de Hualien.

Pour ma part, j’avais choisi un hôtel assez proche de la station de train. Car je n’aurais pas besoin de me balader trop longtemps avec mon sac de randonnée.

Malheureusement, en consultant le site Booking.com où j’avais réservé mon logement pour 4 nuits, la guesthouse a fermé ses portes.

En revanche, je peux vous proposer une guesthouse qui me paraît vraiment bien, tant sur le plan confort, prix, et les commodités qui y sont présentes : KID Hualien Hostel.

Jetez-y un oeil, et dites-moi ce que vous en pensez !

Combien de temps pour visiter le parc national Taroko ?

Si on ne prend en compte que le parc national Taroko en lui-même, je recommande 2 jours pour faire le tour des principaux lieux que je vous ai montré précédemment.

Mais pour les plus téméraires d’entre vous, une journée peut suffire si vous avez le bon timing pour reprendre le bus local au bon moment.

Car n’oubliez pas que le bus local passe toutes les heures, sachant que le dernier bus en direction du terminus Tianxang est aux alentours de 15h30.

Je ne conseille pas forcément d’aller trop vite dans votre visite, car les paysages que nous offre ce magnifique parc mérite que l’on prenne du temps pour contempler les nombreux points de vues.

Quoi faire après le parc national Taroko ?

Si vous êtes arrivé depuis Taipei, il y a de fortes chance que vous êtes venu pour voir le parc national seulement.

Mais sachez que la ville de Hualien, qui est à proximité, possède un des marchés les plus dynamique, derrière Taipei : le marché de nuit Dongdamen.

Le marché de nuit Dongdamen à Hualien

Plusieurs stands de nourriture sont alignés les uns des autres pour profiter des différentes spécialités culinaires taïwanaises.

Non seulement les prix sont très abordables, et l’ambiance y est vraiment dynamique.

Comme il s’agit d’un lieu phare de la ville, le marché Dongdamen est très souvent baigné d’un foule qui ne demandent qu’à passer du bon temps entre amis et famille.

Se diriger vers la prochaine ville : Taitung

La ville de Taitung se situe au Sud-Est de l’île de Taïwan. Etant situé à l’opposé de la capitale qu’est Taipei, Taitung est assez difficile d’accès.

Pour se rendre là-bas, il vous faudrait soit longer toute la côte Ouest en descendant vers la ville de Kaohsiung, puis traverser l’île d’Ouest en Est avec le train local. Ou alors d’abord passer par Hualien, puis longer toute la côte Est pour atteindre la ville.

Il est compréhensible pour certains d’entres vous qui n’ont pas beaucoup de temps à devoir se déplacer à l’autre boute.

Mais très honnêtement, si vous passez par Hualien, alors je ne peux que vous recommander de continuer votre chemin sur la côte Est, qui est selon moi plus intéressant que la côte Ouest.

Car Taïwan a conservé son aspect sauvage et local dans cette partie, ce qui rend chacune de vos visites unique.

Conclusion

Pour conclure, si vous comptez découvrir la Taïwan pour la première fois, à tous ceux qui sont amoureux de la nature et qui veulent découvrir la faune qui compose cette magnifique île, alors prenez le prochain train express depuis Taipei et arrêtez-vous à Hualien.

Quelques minutes en bus local vous permettront d’atteindre le parc national Taroko et ainsi découvrir un endroit splendide.

Préparez bien votre sac et portez de bonnes chaussures de trek pour profiter pleinement de vos balades sur les sentiers rocailleux.

C’est donc 2 jours où vous vous déconnecterez de la ville et ressentirez la grandeur que ce parc vous offre !

Qui est derrière le blog Le Solo Backpacker ?

Hello ! Moi c'est Toan, et je suis le fondateur du blog Le Solo Backpacker.
J'ai commencé le voyage en solo à 19 ans, et mon objectif à travers mes articles est de vous proposer les meilleurs conseils pour sortir des sentiers battus, rencontrer des voyageurs ouverts d'esprits et découvrir le voyage sous un autre angle.