icon

Jeune et peu d’argent pour voyager ? Découvrez mes 6 étapes pour se lancer

Vous êtes encore étudiant, ou simplement en recherche de solution pour partir loin explorer le monde pendant longtemps, sauf que vous n’avez que peu d’argent pour vous le permettre ? Alors vous êtes tombé au bon endroit !

Sachez que quand j’étais encore étudiant, l’idée pour moi de voyager loin me semblait quasiment impossible.

Il suffit que je regarde mon compte en banque pour comprendre qu’il faut attendre d’avoir mon premier salaire et un jour réaliser mon plus grand rêve : partir au Japon.

A l’époque, je n’avais aucune expérience dans le solo backpacking. Il y avait encore très peu de blogs qui traitaient du voyage en mode cheap.

La représentation du voyage que je m’en faisais était de considérer le fait que seul les plus aisés avaient la possibilité de partir loin et pendant longtemps.

Mais il aura fallu un peu de courage et quelques astuces pour me rendre compte que même en étant jeune et avec très peu d’argent, on pouvait réussir à entreprendre n’importe quel voyage dans le monde.

Voyager avec un faible budget est à la portée de tout le monde, mais il faudra accepter de faire des concessions dans sa vie et dans sa manière d’aborder son voyage.

Dans cet article, j’aimerais donc vous présenter mes 6 étapes issues de ma propre expérience pour que vous aussi puissiez partir pendant longtemps, et goûter à ce que je considère comme la “vraie liberté”.

Si cela a fonctionné pour moi, alors ça peut aussi fonctionner pour vous !

1. Savoir vivre avec peu dans sa vie

Crédit Photo : Max en Solo

Adopter un mode de vie simple vous permettra de vivre avec le minimum et éviter les dépenses superflues.

En se concentrant seulement sur les dépenses liées à la nourriture, logement et un petit budget pour vos sorties, vous pourrez dégager bien plus d’argent que ce que vous pensez.

Etant donné que je ne suis pas un gros dépensier de nature, j’avais réussi à économiser environ 2000€ après deux ans d’études supérieures grâce au CROUS.

J’avais également la chance de vivre encore chez mes parents, ce qui m’évitait de payer pour un logement étudiant, qui selon moi est une dépense non négligeable.

A la fin, j’avais fini par acheter moi-même mon premier billet d’avion vers le Japon.

Par la suite, c’est en vivant avec peu que j’ai réussi à tenir 1 mois et demi tout en ayant parcouru en long et en large ce magnifique pays.

Encore aujourd’hui, cet état d’esprit me suis toujours dans mes voyages. Je ne dépense que ce qui semble bon pour moi, le reste peut attendre.

2. Trouver un travail à temps partiel ou un stage

Crédit photo : Max en Solo

Quand j’étais étudiant, j’avais l’opportunité de pouvoir travailler de manière ponctuelle sur des missions en tant que technicien informatique.

C’est grâce à une association étudiante fonctionnant comme une boîte d’intérim qui m’a permis de pouvoir travailler de temps en temps pour me faire un complément de revenu non négligeable.

En un an de mission ponctuelle, j’avais réussi à me faire environ 1600€, ce qui était largement suffisant pour partir pendant l’été à l’autre bout du monde pendant 1 mois.

Par ailleurs dans le cadre de mes études, je devais faire au moins 2 stages rémunérés en entreprise, ce qui me permettait là aussi de pouvoir économiser et prévoir mes futurs voyages.

Si vous aussi vous avez l’opportunité de pouvoir travailler ne serait-ce qu’un peu pour vous faire un peu d’argent, saisissez cette occasion pour faire des économies.

Chaque expérience en entreprise est une vraie valeur ajoutée, car c’est des compétences qui peuvent ensuite être utilisé si vous cherchez par la suite du travail une fois diplômé.

En combinant le fait de vivre avec peu et gagner un peu d’argent à côté de vos études, les chances de partir en voyage pendant longtemps verront plus rapidement le jour.

3. Privilégier les destinations avec un coût de la vie faible

Crédit photo : Max en Solo

Partir aux Etats-Unis pendant 2 mois et partir au Vietnam pendant 2 mois n’est pas la même chose si on se base sur le coût de la vie sur place.

Si vous souhaitez voyager avec une faible économie, il serait mieux de voyager quelque part où vous êtes certains de manger et loger pour moins de 20€ par jour.

Et si vous êtes vraiment un rat sur vos dépenses, vous pouvez même vivre pour moins de 10€.

Débutant que j’étais, j’avais décidé de partir au Japon pour 1 mois et demi en me disant que je pouvais survivre avec mes économies, c’est à dire 1200€.

La finalité, c’est que j’ai fini par réussir, mais j’ai dû me priver de beaucoup de choses en chemin : je n’avais fais que boire de l’eau et manger du riz blanc, renoncer à sortir avec des voyageurs par contrainte budgétaire. Tout l’argent passaient donc dans les visites.

C’était un choix que j’avais assumé, mais avec quand même un certain regret car je me suis privé de beaucoup d’opportunités.

Selon moi, il y a des destinations à privilégier si vous décidez de partir pendant longtemps tout en vivant sans se priver, et faire des road trip dans plusieurs pays.

Voici mon classement des pays que je conseillerais de faire si vous voyagez avec peu d’argent :

  • Vietnam
  • Laos
  • Cambodge
  • Indonésie
  • Tailande
  • Taiwan

Vous pouvez opter pour l’Amérique Latine qui pour le coup possède également un faible coût de la vie.

Tout dépend de vos envies, mais vous avez l’embarras du choix en terme de destination et d’itinéraire.

Seul le billet d’avion peut coûter un peu cher. Mais quand vous êtes étudiant, vous avez du temps devant vous car vous aurez plus de vacances scolaires.

Vous pouvez alors opter pour des vols avec plusieurs escales dans ce cas. Certes vous en aurez pour votre budget, mais ne vous attendez pas à une qualité de service qui vole super haut.

4. Opter pour les services les moins chers pendant le voyage

Prendre le bus interurbain pour se déplacer de ville en ville

Vous avez bien économisé en travaillant à côté de vos études tout en adoptant un mode de vie frugal, et vous avez fait votre choix de destinations.

Il est maintenant temps d’analyser les moyens d’économiser de l’argent dans vos déplacements, logement et nourriture une fois en voyage.

Prendre les transports en commun durant tout son voyage

La première chose est de ne prendre que les transports en commun. C’est pas cher, et ça vous permet de vraiment vous imprégner du quotidien des locaux. N’utilisez que le taxi seulement si vous êtes perdu ou si vous sentez que ça sent le roussi là où vous êtes.

Si vous partez en Asie, vous pouvez passer par le site de Klook pour définir vos itinéraires de voyage et réserver vos billets de bus à l'avance pour le même prix que si vous achetiez sur place.

Réservez vos billet de bus sur le site de Klook

Se loger dans les guesthouses ou auberges de jeunesse

Ensuite, optez pour les logements de type guesthouses ou auberges de jeunesse. Ça coute vraiment pas cher en fonction du pays, et c’est une occasion de pouvoir côtoyer des voyageurs venant du monde entier.

Il existe un site dédié entièrement aux logements de ce type, vous pouvez jeter un oeil sur Hostelworld. A cela vous pouvez regarder du côté de Booking.com pour comparer les tarifs et choisir le moins cher des deux.

Réservez votre prochain logement sur Hostelworld ou bien sur Booking.com

Se faire à manger ou manger local

Pour ce qui est de la nourriture, ça tombe bien car beaucoup de guesthouses et auberges de jeunesse vous proposent une cuisine commune où vous pourrez vous faire à manger.

Et si vous avez la flemme, vous pouvez toujours manger dans un restaurant local pour trois fois rien. N’hésitez pas à demander autour de vous des recommandations de restaurants beaucoup fréquenté par la population.

Contrairement aux vacances classiques, il faudra que vous sortiez de votre zone de confort et acceptiez de vivre comme un voyageur. Et ne vous inquiétez pas, car avec le temps, je suis quasiment sûr que vous allez y prendre goût !

5 . Passer plus de temps dans chaque ville que vous visitez

Crédit photo : Max En Solo

Ce point est selon moi fondamental pour vous permettre d’optimiser vos dépenses.

La raison est simple : vous allez vous apercevoir que ce qui vous coûte le plus en voyage n’est pas forcément le logement, mais c’est bien tous les déplacements successifs que vous effectuerez à chacune de vos visites.

A force de vouloir enchainer des visites, vous allez à la fois beaucoup dépenser, mais aussi manquer des occasions pour profiter pleinement d’un lieu.

Le voyage ne devrait pas être considéré comme une course contre la montre. Au contraire, c’est l’occasion de se poser à un endroit et mieux découvrir une ville sous différents angles.

Baladez-vous dans les rues pour vous imprégner de l’ambiance. Sortez des sentiers battus en faisant des choses dont aucun touristes ne font. Prenez le temps de goûter aux saveurs local dans un restaurant de rue. Parlez aux voyageurs pour trouver des compagnons de voyages.

En adoptant un mode de voyage de type “slow travel”, vous allez vous apercevoir que ce sont les choses les plus simples qui sont souvent ce qui vous donne le plus de joie.

“L’important, ce n’est pas la destination, mais le chemin parcouru”.

6 . Proposer de faire du volontariat

Si vous comptez rester longtemps dans un pays et que vous logez dans des guesthouses ou auberges de jeunesses, alors le volontariat est une très bonne solution pour être logé gratuitement.

Il faut savoir que pas mal d’entre eux proposent d’en faire en échange de quelques heures de travail. Globalement, les tâches sont plutôt simples : tâches ménagères et parfois réceptionniste.

Demandez simplement aux membres du staff s’il est possible d’être logé gratuitement en échange d’un coup de main.

Sinon, pour faciliter vos recherches, vous pouvez regarder sur le site de Workaway, Worldpackers ou bien HelpX.

Non seulement vous ne payez rien pour le logement, mais vous pouvez aussi faire de nouvelles rencontres tous les jours. C’est l’occasion de développer votre réseau de contact si un jour vous êtes amené à visiter d’autres pays.

Conclusion

Si vous avez suivi ces 6 étapes, vous serez alors en mesure de pouvoir partir où vous voulez, même en ayant une contrainte niveau budget.

Au final, tout dépend de comment vous utilisez votre argent dans la vie quotidienne.

Car si vous êtes de nature à ne pas être un gros dépensier comme moi, alors partir avec un faible budget comme je l’ai fait est à la portée de tout le monde.

Ne vous mettez pas de barrière à l’entrée en vous disant que vous ne pouvez pas voyager aussi loin et longtemps.

J’ai rencontré de nombreux voyageurs solo en cours de route, tous avec des profils différents.

Certains voyageurs partent en ayant un beau budget, d’autres voyagent avec presque rien.

Il y a notamment une personne qui m’a beaucoup marqué. Un français qui a 24 ans était parti au Japon pendant 1 an dans le cadre d’un PVT avec un budget de seulement 10 000€. Pourtant, ce n’est pas le pays le moins cher.

Depuis, il est revenu sain et sauf en France en ayant fait énormément de rencontres et de découvertes, et compte repartir là-bas pour y vivre définitivement.

Je pense que tout se passe dans la tête, et que n’importe qui peut réussir à voyager même avec moins de 500€ par mois.

La seule difficulté est de rassembler au moins un minimum d’argent dans la préparation de son futur voyage, car cela prend du temps.

Mais avec de l’ambition et une volonté à vivre son rêve de voyager autour de monde, tout est possible.

Maintenant, c’est à vous de jouer !

Ma boutique en ligne locale de produits coréens

Avec mon ami coréen Jihwan, nous avons décidé de créer notre boutique en ligne afin de promouvoir des produits coréens aujourd'hui peu ou quasiment inaccessible en France. Nous traitons chaque demande et livrons chez vous les produits qu'il vous faut !

Mes derniers articles

Qui est derrière le blog Le Solo Backpacker ?

Hello ! Moi c'est Toan, et je suis le fondateur du blog Le Solo Backpacker.
J'ai commencé le voyage en solo à 19 ans, et mon objectif à travers mes articles est de vous proposer les meilleurs conseils pour sortir des sentiers battus, rencontrer des voyageurs ouverts d'esprits et découvrir le voyage sous un autre angle.