icon

Faire du volontariat en auberge de jeunesse : guide pratique

Le volontariat n’est pas monnaie courante lorsqu’il s’agit de partir en voyage. En effet, ce n’est pas la première chose auquel on pense car très souvent on va associer le volontariat comme étant de l’humanitaire. En apparence, c’est sûr que ça l’est, mais ça va bien plus loin que ça.

En effet, être volontaire ne signifie pas seulement vouloir rendre service de manière gratuite sans contrepartie. Certes, vous en apprendrez beaucoup sur place de par le côté humain que peut procurer le volontariat. Dans le cadre du voyage, vous avez la possiblité d’être bénévole pour apporter un coup de main aux auberges de jeunesse en échange d’un logement gratuit, et potentiellement des repas offerts !

Si vous avez la chance de partir pendant longtemps, soit pour faire le tour du monde, ou soit pour réaliser un PVT, alors ne négligez pas ce point, car vous pourriez économiser énormément d’argent tout au long de votre périple.

Pour ma part, j’ai eu l’occasion de réaliser du volontariat deux fois : 1 mois au Japon et 3 semaines à Taïwan. Et j’en ai tiré énormément de bons souvenirs car j’ai pu vraiment m’immerger dans un travail qui n’avait aucun rapport avec mes études. D’autant plus que j’ai rencontré de merveilleuses personnes aux grands coeurs pour leur générosité et leur ouverture d’esprit.

C’est pour cette raison que je souhaite vous partager mes expériences ainsi que mes astuces pour que vous puissiez vous aussi tenter l’aventure dans ce milieu afin de vous faire votre propre avis. Spoiler : je suis persuadé que vous allez apprécier ! 😁

La recherche d’une mission de volontariat

Tout d’abord, il existe plusieurs sites afin de vous permettre de trouver des annonces de mission; le premier qui me vient en tête est Workaway. C’est par le biais de celui-ci que j’ai réussi à trouver mes missions en auberge de jeunesse. Vous pouvez également jeter un coup d’oeil sur deux autres sites notamment HelpX et Worldpackers, similaire au premier.

Le site officiel de Workaway
Le site officiel de Workaway pour trouver des missions de volontariat

Avant toute recherche d'une mission, il vous faudra remplir vos informations pour que l’hôte puisse vous identifier clairement. Comme pour un envoi d’une candidature pour un poste, les hôtes scrutent avec attention les profils pour éviter de tomber sur de mauvaises personnes. Il serait dommage que vous postuliez sans avoir rempli tous les champs nécessaires !

Je vous recommande de prendre soin à écrire votre présentation de manière amicale, sans adopter une écriture trop décontractée ou bien trop formelle. Voici un petit exemple de présentation que j’ai fait et dont vous pourriez vous inspirer.

Exemple de ma présentation sur Workaway
Exemple de ma présentation sur Workaway

Rajoutez quelques photos de vous dans la rubrique “Photo” où vous êtes en train de voyager afin que l’hôte puisse se projeter en vous comme futur potentiel volontaire.

Une fois que vous avez tout rempli, vous pouvez maintenant postuler à des missions. Si vous ne savez pas par où commencer, vous pouvez dans un premier lieu regarder les différents types de volontariat que l’on peut vous proposer. Le but est de vous familiariser avec les différentes tâches auxquelles vous serez confrontées, puis réduisez votre champ de vision vers quelque chose qui correspond le mieux à vos attentes.

Notez également que certains hôtes vous demanderont de réaliser un entretien par visioconférence afin de mieux vous connaître et voir si le courant passe bien entre vous et lui. Il faudra donc vous préparer psychologiquement à devoir vous présenter en anglais, ce qui n'est pas chose facile comme exercice.

Pour celles et ceux d’entres vous qui veulent commencer par une première expérience, tournez-vous vers le volontariat en auberge de jeunesse. Je vous le recommande car le travail y est relativement simple, mais il s’agit d’un très bon endroit propice aux nouvelles rencontres.

L’avantage de ces types de logement est que vous aurez l’occasion de croiser de nouvelles têtes tous les jours. Ajoutez à cela les membres du staff que vous côtoierez régulièrement, et vous passerez de très bons moments, que cela soit pour sortir dehors ensemble, passer une soirée autour d’une table pour discuter ou faire des activités.

Les différents types de missions en auberge de jeunesse

Après avoir parcouru pas mal de post sur le site de Workaway, il y a deux genres de missions qui reviennent le plus souvent quand on souhaite travailler en auberge : soit vous ferez principalement les corvées ménagères ou bien vous serez en charge d’animer des ateliers d’échange linguistique et planifier des évènements pour faire vivre l’auberge.

Devenir un homme/femme de ménage

Sûrement un travail qui rebute plus d’une personne rien que d’y penser n’est-ce pas ? Et pourtant, je trouve que c’est ce qu’il y a de mieux pour vraiment se rendre compte à quel point ce n’est pas simple du tout lorsqu’on fait ça tous les jours.

C’est d’ailleurs une leçon que l’on peut en tirer vis-à-vis des gens qui ont ce métier depuis plusieurs années. Quand on se met à leur place le temps de quelques semaines pour faire du volontariat, on arrive à éprouver beaucoup d’empathies à leur encontre. Et c’est bien tout l’objet de cette mission !

Entrons maintenant dans le coeur du sujet. Quelles sont les tâches que vous devrez effectuer au quotidien concrètement ?

La grande majeure partie du temps sera consacré au changement des draps de lit. Chaque jour arrivent des voyageurs pour y passer une à plusieurs nuit. Un jour ou un autre ils s’en iront et il est donc de votre devoir de refaire les lits avec des draps propre pour laisser la place à quelqu’un d’autre.

Vous devrez ensuite nettoyer les chambres en passant l’aspirateur puis la serpillère afin de toujours maintenir une bonne hygiène de vie au sein de l’auberge. Vous devrez en faire de même dans toutes les pièces de l’auberge. Vous devrez ensuite nettoyer les salles de bain, les toilettes, la cuisine (s’il y en a une).

Tout doit être nettoyé correctement, car il se peut que l’hôte passe derrière vous pour vérifier que vous avez bien fait le travail. Même s’il est rare que celui-ci soit mécontent de votre travail, faites toujours en sorte de prendre à coeur votre travail car vous en serez remercié gracieusement. Non seulement vous laissez un impact positif auprès de l’hôte, mais vous laissez également une bonne impression auprès de la clientèle.

En complément de ces tâches, il peut souvent être demandé de tenir la réception si vous connaissez la langue du pays. On vous formera sur les différents outils, notamment pour réaliser les check-in/check-out ainsi que l’accueil des voyageurs.

Dans certains cas, vous avez la possibilité de vous porter volontaire en apportant vos connaissances dans certains sujets comme par exemple la création de sites Internet, la gestion des contenus sur les réseaux sociaux, être un guide local pour les voyageurs, etc. N’hésitez surtout pas à montrer votre enthousiasme à l’idée d’apporter une valeur ajoutée à l’auberge.

Vous trouverez ci-dessous une annonce type pour une mission dans une auberge de jeunesse concernant les requis demandés par l’hôte.

Exemple de mission en auberge de jeunesse pour les tâches ménagères
Exemple de mission en auberge de jeunesse pour les tâches ménagères

Devenir un partenaire linguistique

Certaines auberges ne demandent pas nécessairement des tâches liées aux ménages, mais mettent beaucoup plus un accent sur l’aspect humain.

Personnellement, les auberges de jeunesse qui privilégient le côté humain sont pour moi les meilleures. Car l’intérêt même des auberges est de pouvoir rencontrer de nouvelles personnes et tisser des liens étroits. C’est selon moi un moyen de réduire les préjugés que l’on peut avoir vis-à-vis d’une culture étrangère et vice-versa. Et ceci se fait dans la joie et la bonne humeur !

On vous demandera principalement de discuter avec les locaux qui souhaitent s’améliorer en anglais. Beaucoup d’entre eux viennent de loin pour pouvoir assister à ces séances d’échange linguistique à la fois pour améliorer leur écoute et leur oral, mais aussi bien rencontrer des étrangers et créer des liens d’amitié.

Rencontrer des locaux devient donc beaucoup plus simple à travers ces ateliers. C’est l’occasion rêvée pour que vous appreniez sa langue et en découvrir plus sur sa culture.

La plupart du temps, on vous demandera d’organiser des sorties entre volontaires et locaux pour visiter les environs et passer du bon temps ensemble à discuter de tout et n’importe quoi.

A ce stade, ce n’est même plus du travail, mais du pur bonheur. C’est là un voyage qui a du vrai sens pour vous car vous allez vous rendre compte que ce que vous faites en tant que volontaire a de vrais bénéfices aussi bien pour vous que pour l’auberge et les locaux.

Vous aidez les autres en partageant votre culture, vos centres d’intérêts. En échange, on vous rendra la pareille. Et de ce fait, vous en aurez plus appris qu’un voyageur lambda qui ne voyage que pour visiter et goûter à de nouvelles choses.

Vous trouverez un exemple type pour ce genre de mission si cela peut vous intéresser !

Exemple de mission en auberge de jeunesse pour l'échange linguistique
Exemple de mission en auberge de jeunesse pour l'échange linguistique

Conclusion

Le volontariat en auberge de jeunesse est un bon moyen de commencer un voyage en solo. Car vous serez constamment entouré de voyageurs qui ne demandent qu’à vous parler pour en savoir plus sur vous.

En bénéficiant d’un cadre propice aux interactions sociales, vous aurez plus de chance de rencontrer des locaux et ainsi poser toutes vos questions sur leur culture. C’est aussi l’occasion pour vous de découvrir la face cachée du pays d’accueil, car très souvent les discussions vous amèneront à confronter des sujets sensibles. J’entend pas là les sujets liés à la géopolitique, des relations humaines, ou de la société de manière générale.

Il m’est souvent arrivé que les locaux et voyageurs me proposent de me faire la visite de leur ville si j’ai l’occasion de les recroiser un de ces jours. Et en effet, il s’avère qu’à chaque fois que je leur dis que je ferai un tour dans leur pays, les choses se sont bien réalisées.

Pour toutes ces raisons, je vous invite vraiment à tenter l’expérience car vous vous rendrez compte à quel point ces rencontres peuvent vous amener vers des opportunités auxquelles vous nous vous attendez pas.

Qui est derrière le blog Le Solo Backpacker ?

Hello ! Moi c'est Toan, et je suis le fondateur du blog Le Solo Backpacker.
J'ai commencé le voyage en solo à 19 ans, et mon objectif à travers mes articles est de vous proposer les meilleurs conseils pour sortir des sentiers battus, rencontrer des voyageurs ouverts d'esprits et découvrir le voyage sous un autre angle.