icon

Apprendre le japonais pour débutant : méthode pratique

Appendre une langue, c’est avant tout s’ouvrir à de nouvelles opportunités de rencontre. Apprendre une langue, c’est aussi une opportunité de découvrir une nouvelle manière de parler autre que sa langue maternelle. Enfin, apprendre une langue, c’est montrer que l’on est intéressé par la culture d’un pays.

On a commencé par apprendre l’anglais, car il s’agit de la langue considérée comme universelle dans le monde. Puis un choix a du être fait pour choisir une seconde langue dans nos études chez la plupart d’entre nous.

Si pour certains l’apprentissage des langues est une partie de plaisir, pour d’autres, c’est une autre paire de manche.

Pour ma part, je me situe dans la seconde catégorie. Je n’ai jamais été bon dans les langues, aussi bien le français que les langues étrangères.

Combien d’entres nous ont déjà été frustré de voir ses camarades de classe être autant à l’aise à l’oral qu’à l’écrit ? Et puis lorsqu’on essaye de parler, pourquoi est-ce que ça ne ressemble à rien ?

C’est donc après plusieurs années que j’ai fini par trouver une solution. Il m’aura fallu du temps afin de comprendre comment je suis devenu beaucoup plus à l’aise en anglais. Il en est de même pour n’importe quelle autre langue.

Aujourd’hui, j’aimerais vous proposer d’apprendre une nouvelle langue selon ma méthode : le japonais.

Apprenez le japonais de manière ludique sans prise de tête ! (Source : Tofugu)

Bien que cette langue soit radicalement différente du français, c’est selon moi celle qui sonne bien à l’oreille. J’entend par là sa musicalité, les prononciations, l’intonation. Combiner l’ensemble forme une langue qui donne réellement envie de l’apprendre !

A tout les fans d’animé, de manga ou bien des curieux de la culture japonaise, il s’agit peut-être là pour vous de la porte d’entrée vers un monde inconnu. Car en effet, il vous faudra apprendre de nouvelles notions, vocabulaires, sonorité.

Mais ne vous faites pas de souci ! Car j’ai regroupé pour vous les meilleurs conseils pour vous familiariser avec le japonais en douceur, sans que cela vous prenne énormément la tête et tout en étant interactif.

C’est ce que nous allons voir dans la suite de cet article.

Quelle est votre motivation à apprendre le japonais ?

Beaucoup d’entres nous ont appris de nouvelles langues par obligation. Entre l’espagnol et l’allemand, il n’y a pas photo, il y aura celles et ceux qui veulent vraiment apprendre ces langues, tandis que d’autres n’en ont rien à faire.

Selon moi, l’entre-deux n’existe pas. Soit on veut vraiment devenir bon, soit on ne l’apprend pas car ça serait une perte de temps.

Certains vous diront qu’apprendre quelques phrases peut être suffisant pour s’intégrer aux locaux. Mais vous le savez tout comme moi que cette façon de procéder n’est en aucun cas le meilleur moyen de vraiment élever votre expérience du voyage vers un niveau supérieur.

C’est pour cette raison que je vous invite à vraiment être honnête avec vous sur les réelles motivations qui vous poussent à vouloir apprendre une langue.

Pour ma part, je n’ai jamais été bon en langue, mais pourtant , j’avais cette profonde envie de vouloir apprendre le japonais. Pourquoi ?

Tout d’abord, j’ai été bercé par les animations japonaises et les manga. Classique.

Mais en 2017, j’avais décidé de partir seul au Japon pendant environ 45 jours. Entre les études et beaucoup de questions existentielles, je voulais m’échapper temporairement à une réalité qui ne me plaisait plus. Le voyage était selon moi la solution.

C’est durant ce voyage semé de rencontres et de découvertes culturelles inoubliables que j’ai fini par jurer qu’un jour je serai capable de pouvoir parler japonais et pouvoir entretenir des relations plus profondes.

Amis japonais dans un izakaya
Tous les moyens sont permis pour se faire comprendre en japonais, même s'il faut passer par des grimaces

Voilà ma vraie motivation qui m’a conduit aujourd’hui à vous expliquer comment vous permettre d’apprendre le japonais. Car j’estime que l’expérience que j’ai pu bénéficier peut être profitable pour d’autres.

Je souhaite tout particulièrement à ce que vous puissiez engager des conversations intéressantes avec les Japonais et qu’un jour, nous puissions leur montrer que nous, Français, respections leur culture.

Commencez par apprendre les hiragana et katakana

Via l’application Kanji Burger, dont le fondateur est Benoit de la chaîne YouTube Ici Japon, vous avez la possibilité d'apprendre les syllabaires (équivalent de l'alphabet latin) de manière vraiment ludique.

Il est connu notamment pour son parcours de globe-trotters puis s’est installé au Japon pour monter son entreprise, qui aujourd’hui est en pleine expansion.

L'application Kanji Burger disponible gratuitement sur IOS et Android

Les apprendre via cette application vous aidera à beaucoup mieux les mémoriser car celle-ci se base sur une méthode mnémotechnique, c’est à dire que l’on va associer chaque syllabe à une image parlante à nos yeux.

Il s’agit d’une application très intuitive pour vous permettre non seulement d’apprendre les syllabaires, mais vous pouvez très bien apprendre les kanji si l’envie vous prend.

Toutefois, je conseille d'abord d'apprendre les hiragana et katakana en premier car cela vous sera nécessaire dans la suite de votre apprentissage. Les Kanji peuvent attendre pour le moment.

Mais si vous êtes du genre à vouloir réellement vous surpasser pour avoir un bon niveau dans l'écriture japonaise, alors l'application vous donne la possibilité d'avoir accès à tous les Kanji et d'autres fonctionnalités que vous n'avez pas en version gratuite, et ceci pour 3.99$ par mois.

Comparaison des offres d'abonnement Kanji Burger
Comparaison des offres aves et sans abonnement sur l'application Kanji Burger

A cela vous pourrez vous entraîner via des quiz pour tester si vous les avez bien retenu. A utiliser sans modération ! ;)

Le lien pour télécharger l'application : Kanji Burger.

Apprenez la grammaire et le vocabulaire sur le site de Marugoto

Le site de Marugoto Online est très bien fait pour des néophytes dans la langue japonaise. En effet, le cheminement se fait tout en douceur afin que vous soyez vraiment à l’aise avec les notions grammaticales.

Le site officiel Marugoto pour apprendre le japonais
Le site officiel Marugoto pour apprendre le japonais en douceur

Par ailleurs, vous aurez petit à petit de nouveaux vocabulaires qui seront introduit à chaque section dans des phrases exemples afin que vous puissiez l’utiliser dans un contexte donné.

Vous aurez l’occasion de pouvoir écouter de vrais dialogues entres japonais afin de vous familiariser à la fois avec les notions apprises, et vous mettre dans des situations de la vie réelle.

En parallèle, exercez-vous avec la partie grammaire pour consolider vos connaissances à partir des topics que vous avez étudiés. Et si vous avez encore du mal à mémoriser les syllabaires, une partie est dédiée aux hiragana et katakana pour vous permettre de les revoir.

Marugoto propose également une partie grammaire pour apprendre les bases

Je recommendes en particulier la partie grammaire. Car cela vous permettra de mieux mémoriser certains points grammaticaux en vous exerçant sur des questions à trou et QCM.

Section grammaire du site Marugoto
Exemple de questions dans la section "Grammaire" du site Marugoto

C’est donc un site que peu de personnes connaissent car beaucoup privilégient les livres pour apprendre le japonais. A titre personnel, je n’ai jamais réussi à bien progresser au travers de cahier d’exercices car trop rébarbatif.

En plus d'être un site gratuit, vous avez la possibilité de progresser avec Marugoto jusqu'au niveau A2. C'est un niveau qui vous permettra normalement de pouvoir vous exprimer correctement en japonais, mais pas encore suffisant pour comprendre les japonais dans la vie de tous les jours.

Par ailleurs, en vous inscrivant sur le site de Minato, vous pourrez avoir accès à plus de ressources, y compris le site Marugoto. Du contenu supplémentaire vous est présenté afin d'approfondir vos connaissances, ou apprendre de nouveaux mots de vocabulaire, etc.

Donc si vous avez tendance à vous ennuyer rapidement car les leçons sont trop théoriques, alors je ne peux que vous conseiller de commencer le japonais à travers Marugoto !

Le lien vers le site officiel de Marugoto : Marugoto Online.

Améliorez votre compréhension orale et votre expression orale avec HelloTalk et Italki

L’un est gratuit, mais ne vous permet pas de profiter d’un professeur pour vous corriger sur votre prononciation et des éventuelles erreurs dans votre prise de parole.

L’autre est payant, mais les prix sont très abordables. Vous serez directement en contact avec de vrais japonais et qui n’attendent qu’une chose : vous voir vous améliorer et pouvoir tenir de bonnes conversations.

HelloTalk : un réseau social dédié aux échanges linguistiques

Le site officiel HelloTalk
L'application HelloTalk disponible gratuitement sur IOS et Android

Avec HelloTalk, vous aurez la possibilité de pouvoir interagir avec des natifs du monde entier. En l'occurence ici, vous pouvez choisir d'échanger qu'avec des japonais et japonaises. Il vous suffit de vous créer un profil et de choisir votre langue maternelle et la langue que vous souhaitez apprendre.

Vous pourrez alors commencer à envoyer vos premiers messages à celles et ceux qui veulent apprendre votre langue. En échange, il ou elle pourra vous aider à vous améliorer dans la prononciation, ou vous corriger dans l'écriture de vos messages.

L'application vous permet également de poster des vidéos, images ou commentaires et interagir à d'autres posts. Il s'agit finalement d'un réseau social de type Facebook, mais dans une optique d'échange linguistiques.

Pour accéder à l'application, c'est via le site officiel : HelloTalk.

Italki : une plateforme pour trouver un professeur natif à prix concurrentiel

Le sitte officiel Italki
Le site officiel Italki pour prendre des cours particuliers avec un natif à un prix très abordable

Pour aller plus loin dans votre apprentissage, vous pouvez vous tourner vers des cours en ligne avec des natifs via le site Italki. Plusieurs professeurs proposent des tarifs différents en fonction de ce que vous souhaitez faire.

Par exemple, vous pouvez ne payer que pour échanger à l'oral et payer beaucoup moins que si vous prenez des cours magistraux. C'est une alternative que beaucoup d'étudiants en langue utilisent pour ne seulement que se focaliser sur l'aspect oral et écoute. C'est quelque chose que vous ne retrouverez pas toujours pour des cours de langue à l'université.

Vous pouvez toutefois allier les deux plateformes, car HelloTalk est plutôt une application de messagerie afin de vous connecter avec des Japonais désireux d’apprendre le français par exemple.

Dans l’autre cas, vous pourrez choisir un professeur de japonais afin de vous aider à rapidement progresser à l’écoute et dans votre prise de parole.

Pour accéder à l'application, c'est via le site officiel : Italki.

"Trust the process" : maintenez le cap en apprenant tous les jours de nouveaux mots et points de grammaire

Même si vous avez quelques bases dans la langue japonais, c’est bien à ce moment là qu’il faut persévérer.

Il serait bête de laisser tout tomber si vous avez plutôt bien commencé ! Auquel cas il vous faudra repartir plus bas si vous reprenez le japonais après quelques mois. C’est du temps perdu que vous auriez pu consacrer à autre chose.

Comme pour tout, les résultats ne viendront qu’avec de l’investissement personnel, même durant les périodes où votre envie d’apprendre le japonais diminue.

J'écris tous mes apprentissages dans un cahier pour de futurs révisons dans les transports en commun

C’est en créant des habitudes que vous ferez la plus grande différence. Entre une personne qui apprend pendant des heures les premières semaines, puis qui finit par ne plus apprendre au bout d’un certain temps, et une personne qui s’entraîne ou révise 30 min par jour, l’écart de niveau va se creuser au fil du temps.

“Trust the process”, comme dirait les anglo-saxons. Visez long terme plutôt que court terme, et vous parviendrez à votre objectif final : pouvoir être capable de tenir une conversation en japonais.

Point facultatif : prenez des cours particuliers avec un professeur de japonais

Je rajoute cette partie pour celles et ceux qui souhaiteraient pouvoir tester leur niveau de japonais après de longues heures d’apprentissage en autodidacte.

A mon sens, il est vraiment intéressant de pouvoir s’évaluer et être corrigé par un professeur afin que vous puissiez vous perfectionner, tant sur le plan oral qu’à l’écrit.

Certes, il s’agit d’un investissement assez coûteux, mais qui peut s’avérer être un très bon choix si vous souhaitez élever votre niveau plus rapidement.

L’accès à un professeur peut aussi vous pousser à devoir travailler régulièrement et à vous discipliner afin d’éviter de vous trouver des excuses dans votre apprentissage.

Il y a un temps où j’apprenais le japonais par moi-même. Et étant donné que je me connais bien, j’ai tendance à remettre les choses à demain alors que je sais pertinemment que j’ai du temps à allouer au japonais.

Ce n’est qu’au début de la rentrée scolaire 2023 que j’ai décidé de prendre un professeur particulier. Car c’est une manière pour moi de m’engager à continuer le japonais et à ne pas abandonner mon objectif final.

Chaque semaine, c’est donc 1h30 de cours où je pratique à l’oral des notions que j’ai appris au cours précédent, en plus des choses que j’ai eu l’occasion d’avoir appris par le passé.

Conclusion

Apprendre une langue est accessible à tous, même à celles et ceux qui ne sont pas doués dans ce domaine. Si j’ai pu faire partie de ces personnes qui proclamaient haut et fort son faible niveau en langue, j’ai néanmoins réussi à sortir de l’eau et être capable de prouver autour de moi qu’avec de la volonté et des efforts, on peut devenir bon.

J’apprend actuellement le japonais pour me prouver à moi-même que je peux réapprendre une nouvelle langue en partant de 0. Bien entendu, j’ai eu plusieurs fois des hauts et des bas dans mon apprentissage. Il m’est arrivé plusieurs fois de laisser tomber au bout de quelques semaines. Très souvent, il s’agissait des ressources ou livres qui ne correspondaient pas à mes attentes. Certaines notions grammaticales étaient soient trop compliqués à comprendre, soit pas claires.

Pour ces raisons, j’avais alors tendance à remettre les choses au lendemain, en me disant que je continuerai plus tard. Quelle grave erreur !

Mais à un moment donné, il fallait que je fasse un choix : soit j’abandonne définitivement car je fournirai des efforts sans réel résultat, soit je continue afin d’atteindre un niveau minimum pour être capable d’entretenir de longues conversations avec des japonais.

J’ai donc opté pour le second choix en adoptant une solution efficace : prendre des cours particuliers réguliers avec un professeur. De cette façon, je serai en mesure de toujours être régulier dans mon apprentissage. Un investissement qui sera rémunérateur sur le long terme.

Karaoké à Fukuoka
Un de mes objectifs avec l'apprentissage du japonais : être en mesure de pouvoir chanter des chansons japonaises au karaoké

Finalement, je me sens déjà beaucoup plus à l’aise à parler le japonais, même si je sais que ce n’est pas parfait. Mais comme pour tout, on apprend en faisant des erreurs. Puis on se corrige soit-même pour ne plus la refaire. Et ainsi de suite.

Le processus d’apprentissage prend du temps, mais on le sait tous que des efforts sur le long terme finissent par payer.

Si comme moi vous souhaitez vous prouver à vous-même que vous êtes capable d’apprendre une nouvelle langue depuis le début, alors embarquez dans ce périple avec moi !

Qui est derrière le blog Le Solo Backpacker ?

Hello ! Moi c'est Toan, et je suis le fondateur du blog Le Solo Backpacker.
J'ai commencé le voyage en solo à 19 ans, et mon objectif à travers mes articles est de vous proposer les meilleurs conseils pour sortir des sentiers battus, rencontrer des voyageurs ouverts d'esprits et découvrir le voyage sous un autre angle.